29 mars 2017
French Arabic English

FN BAN

Le Maire Central de la ville de Maradi placé sous mandat dépôt

Annoncée il y a quelques plusieurs jours, l'arrestation de l'ancien maire central de la ville de Maradi, Kassoum Moctar, est intervenue ce mercredi 26 novembre 2014.

Lire la suite : Le Maire Central de la ville de Maradi placé sous mandat dépôt

Des libertés provisoires accordées dans l'affaire dite e trafic des bébés nigérians

La cour d'appel de Niamey a accordé ce mardi 25 novembre 2014 une liberté provisoire à une partie des personnes détenues dans l'affaire dite supposition d'enfants. L'épouse de l'ancien président de l'assemblée nationale, Hama Amadou, n'a pas eu cette liberté.

 

cette libération même provisoire a suscité une sorte d'émoi dans la famille judiciaire. En effet, la demande de liberté provisoire a été rejetée en premier ressort, par le juge qui a estimé que les conditions ne sont pas réunies pour l'accorder à ceux qui en ont fait la demande Et surtout au regard du caractère criminel du dossier.

 

L'épouse de Hama Amadou n'a pas bénéficié de cette liberté provisoire Parce qu'elle n'aurait pas fait la demande, apprend-on. Le ministre d'Etat Abdou Labo et son épouse, tous deux arrêtés au mois d'août dernier, font partie de ce qui ont été relâchés provisoirement.

 

Le procureur général a animé dans l'après midi un point de presse relativement à ces libertés accordées à des personnes fortement soupçonnées dans ladite affaire. Cette libération est considérée comme une douche froide dans les milieux judiciaires.

 

 

Hama Amadou à Niamey pour quelques minutes

En exile politique depuis  le 27 aout dernier, l'ancien président de l'Assemblée nationale du Niger Hama Amadou, en partance pour le Burina Faso, aurait effectué hier jeudi 20 novembre, une escale de quelques minutes à l'aéroport de Niamey, a appris nigerdepeches auprès d'une source bien informée.

 

 

Cette escale intervient au soir même de la publication de l'arrêt de la cour constitutionnelle sur la vacance de son poste. La Cour Constitutionnelle a ordonné l'élection d'un nouveau président du parlement dans un délai de 15 jours. 

 

 

Selon nos sources, le bureau de l'Assemblée se prépare à élire dès ce lundi 24 novembre, Amadou Salifou à la place de Hama, un député de l'opposition mais qui soutient le gouvernement d'union nationale depuis aout 2014. 

 

 

L'élection du nouveau président divise la majorité parlementaire. Le choix de la personne d'Amadou Salifou ne fait pas l'unanimité car certains députés estiment que sa candidature leur a été imposée.

 

 

Amadou Salifou élu président de l'Assemblée du Niger

Le vote tant attendu du nouveau président du parlement nigérien a eu lieu cet après midi à l'hémicycle de l'Assemblée nationale.

Lire la suite : Amadou Salifou élu président de l'Assemblée du Niger

La Cour constitutionnelle du Niger déclare vacant le poste du président de l'Assemblée nationale

Saisie le jeudi dernier par 1/10ème des députés, la Cour Constitutionnelle du Niger a déclaré vacant le poste du Président de l'Assemblée nationale du Niger ce jeudi 20 Novembre 2014.

 

Le juge constitutionnel a ordonné dans le même arrêt l'élection d'un nouveau président dans un délai de 15 jours qui court à compter de ce jeudi 20 novembre, en remplacement de Hama Amadou, qui a fui le Niger depuis le 26 aout 2014, pour se soustraire à la justice qui veut l'entendre dans l'affaire dite de présumé achat des bébés nigérians.

 

 

Rappelons que la deuxième épouse de Hama Amadou est actuellement en détention en même temps que d'autres femmes soupçonnées dans la même affaire.

 

 

Cet arrêt de la cour constitutionnelle va peremettre d'élire un nouveau président. C'est le député du Mnsd Nassara, Amadou Salifou, un élu de l'opposition mais qui soutient les actions du gouvernement, qui est annoncé à ce poste prestigieux.