Niger: Les travaux de la 2ème édition du Forum national des jeunes ont demarré cet après-midi à Niamey
29 mars 2017
French Arabic English

FN BAN

Niger: Les travaux de la 2ème édition du Forum national des jeunes ont demarré cet après-midi à Niamey

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les travaux de la deuxième édition du forum national des jeunes ont débuté dans l'après-midi de ce vendredi 30 octobre 2015 à Niamey, la capitale du Niger.

Conjointement organisé par Alternative espaces citoyens et la fondation Rosa Luxemburg,  ce forum est placé sous le thème de la mobilisation des jeunes "aux élections générales de 2016 pour enraciner la démocratie".

 

Initialement prévue pour se dérouler à la place Toumo de Niamey, l'ouverture des travaux de ce forum a finalement eu lieu à l'espace Frantz Fanon d'Alternative espaces citoyens en présence du député national Assoumana Malam Issa, du représentant de la fondation Rosa Luxemburg, M. Bruno Sanko et de plusieurs autres invités.

 

Dans une brève intervention qu'il a faite à cette occasion, après le mot de bienvenue du secrétaire général
d'Alternatives espaces citoyens, le député Malam issa a salué une telle rencontre des jeunes et s'est dit solidaire en sa qualité de parlementaire et d'homme politique de toute initiative qui vise l'enracinement de la démocratie et la culture de la citoyenneté au Niger.

 

Quelque 300 jeunes, filles et garçons, dont 70 venus de l’intérieur du pays, prennent part à ce rendez-vous de Niamey et ces derniers échangeront sur les enjeux et opportunités des élections générales de 2016 que le Niger prépare en ce moment.

 

À l’issue de ces trois jours de rencontre, plusieurs conférences publiques axées sur le thème central du forum seront animées par d’éminentes personnalités politiques, des universitaires, des acteurs de la société civile et des jeunes issues de différentes associations.

 

A la fin de leurs travaux, les participants rendront publique une déclaration, et dans la perspective des élections de 2016, il sera dressé un agenda d’actions de plaidoyer et de mobilisation citoyenne des jeunes.