Lutte contre la crise alimentaire : Un Observatoire sur le droit à l’alimentation voit le jour au Niger
29 mars 2017
French Arabic English

FN BAN

Lutte contre la crise alimentaire : Un Observatoire sur le droit à l’alimentation voit le jour au Niger

L’Association nigérienne, Alternative espaces citoyens, a procédé dans l’après-midi de ce mercredi 2 décembre 2015 au lancement des activités de l’Observatoire national sur le droit à l’alimentation et la souveraineté alimentaire, avec l’appui financier de l’ONG internationale SWISSAID.


Le lancement des activités de cet observatoire est intervenu à l’issue d’un atelier de validation du Guide de suivi du droit à l’alimentation organisé le même jour à l’Espaces Frantz Fanon en présence de plusieurs acteurs intéressés par les questions liées au droit à l’alimentation.

 

On notait lors de cet atelier la présence d’autres participants, dont des points focaux régionaux de l’observatoire et d’autres acteurs impliqués dans la gestion et la prévention des crises alimentaires au Niger.


L’Observatoire national sur le droit à l’alimentation et la souveraineté alimentaire est un outil de veille citoyenne focalisée sur «la surveillance des acteurs en particulier les acteurs étatiques en matière de la concrétisation du droit à l’alimentation tel que consacré dans les instruments juridiques internationaux et reconnu par la constitution en vigueur au Niger», indique les termes de référence dudit atelier.

 

Le travail de l’Observatoire consiste à faire le monitoring en faveur du droit à l’alimentation et la souveraineté alimentaire et les équipes chargées de conduire cette mission vont s’appuyer sur les systèmes d’informations existants élaborés et mis en œuvre par les acteurs étatiques et non étatiques.


Notons que la création d’un tel Observatoire sur le droit à l’alimentation est la suite logique d’un plaidoyer conduit par Alternative espaces citoyens et ses partenaires depuis 2007, lequel plaidoyer qui a abouti à la consécration de ce droit dans la constitution nigérienne de 25 Novembre 2015.

 

Pour consolider cet acquis, depuis 2012 Alternatives espaces citoyens, en tant que Chef de file du Consortium, a poursuivi son chantier en partenariat avec le Réseau parlementaire de lutte contre la pauvreté au Niger, en vue d’arracher les conditions de mise en œuvre du droit à l’alimentation, à travers l’adoption d’une loi organique.

 

La création d’un Observatoire sur le droit à l’alimentation lance donc de plus bel ce chantier pour la concrétisation d’un droit qui vise le bien être social.