Une menace pèse sur l'avion du Niger:
29 mars 2017
French Arabic English

FN BAN

Une menace pèse sur l'avion du Niger:

Un défaut de paiement d’une somme d’argent frôlant les six (6) milliards de francs CFA, au titre des redevances satellitaires dans le cadre d’un contrat entre INTELSAT et la SONITEL, a failli coûter à l’Etat du Niger sa crédibilité à l’étranger.

 

En effet, selon une source proche du ministère des finances, INTELSAT dont le contrat avec le Niger a été résilié depuis 2012, avait récemment menacé de saisir un des avions du Niger, n’eût été un versement partiel effectué dare-dare, en fin de semaine écoulée à hauteur de 2.200.000.000 (2,200 milliards) de francs CFA.


Seulement voilà, après ce paiement, on apprend dans certains milieux proches de cette affaire qu’INTELSAT n’a jamais menacé de saisir l’avion du Niger. Mieux, INTELSAT avait même proposé un arrangement avec l’Etat du Niger afin de procéder au paiement par échéancier, rappelle notre source.


Il semble que c’est une fabrication d’une autorité proche du dossier qui a intérêt dans le versement de cette somme d’argent à INTELSAT. L’autorité en question piaffait d’impatience depuis un moment pour capter ses commissions sur ledit paiement de la redevance à INTELSAT. C’est pourquoi l’autorité, dont on veut cacher le nom, avait inventé un tel chantage avec la complicité de certains milieux.


Affaire à suivre !