mercredi, 20 septembre 2017
French Arabic English

banner.jpg

Delta-Cargo-and-Air-France-banner.png

image immigrs

Le Conseil régional d’Agadez a suivi avec consternation et indignation les derniers développements que connait la situation des migrants dans le désert nigérien.

En effet, depuis le début de l’année 2017, des centaines de migrants ouest africains ont été retrouvés soit morts, soit portés disparus, pour les plus chanceux sauvés in extremis par les secours dans le Sahara nigérien.

Cette situation qui est la conséquence des contournements par les passeurs des différents axes officiels et des points d’approvisionnement habituels d’eau, depuis la mise en application effective des mesures législatives et réglementaires prises par notre pays pour lutter contre le trafic illicite des migrants, expose malheureusement les candidats à la migration à divers abus. 

Cet état de fait est entrain de transformer le Ténéré nigérien en un véritable  cimetière à ciel ouvert pour les bras valides de l’Afrique de l’Ouest et du Centre, attiré par le mirage européen dans leur périple pour la quête d’un avenir meilleur.

Aux noms des valeurs de solidarité et d’humanisme qui doivent guider notre monde, notamment le caractère sacré de la vie humaine, le Conseil régional d’Agadez :

- Présente ses condoléances les plus émues aux familles des personnes décédées dans ces tristes tragédies humaines, et souhaite un prompt rétablissement aux survivants ;

- Appelle toutes les personnes exerçant cette activité à faire preuve d’humanisme et d’esprit républicain en respectant scrupuleusement les lois et règlements de la République ;

- Encourage notre pays et les Partenaires Techniques et Financiers à accélérer et renforcer le processus de reconversion des acteurs de la migration en vue de jeter les bases d’une économie licite ;

- Interpelle l’État et les agences/ONGs humanitaires intervenant sur cette thématique, à renforcer le volet « assistance aux migrants en détresse dans le désert » à travers des moyens conséquents et un dispositif opérationnel efficace ;

- Exhorte l’État du Niger, en concertation avec les pays membres de l’espace CEDEAO, de mettre en place des mécanismes consensuels qui empêcheraient à ces migrants d’arriver jusqu’à Agadez pour continuer leur périple périlleux ;

- Appelle les pays européens, à mettre en place des mécanismes qui assoupliraient les règles d’accès aux visas en vue d’encourager une migration sûre ;

- Attire enfin l’attention des jeunes africains candidats à la migration irrégulière sur le caractère hasardeux et risqué de ce genre d’aventures, à emprunter des voies légales pour une migration réussie et sécurisée, et à avoir foi en l’avenir de nos pays.

Agadez, le 30 juin 2017

 

Le Président du Conseil Régional

ANACKO Mohamed

Connexion

banner_sharp_06.jpg

VIDEOS RECENTES

Plus de vidéos <

Abonnez vous à la newsletter