CAMPAGNE PRESIDENTIELLE 2016 Abdou Labo récolte la honte à Zinder
29 mars 2017
French Arabic English

FN BAN

CAMPAGNE PRESIDENTIELLE 2016 Abdou Labo récolte la honte à Zinder

Annoncé pour animer un géant meeting ce dimanche 7 février 2016 à l’arène de lutte traditionnelle de Zinder, Abdou Labo, le tombeur de Mahamane Ousmane, déchu de la tête de CDS-Rahama en septembre 2014, a récolté la honte dans le fief de son ennemi juré.


C’est un véritable fiasco que l’ancien ministre d’Etat, Abdou Labo, candidat aux présidentielles de 2016, vient de vivre à Zinder. Il faut dire que ce meeting de campagne de CDS intervient dans un contexte de combat de positionnement pour l’élection des députés au niveau de cette région, entre le maire central Bachir Sabo et un certain Amadou Roufaï dit chofa.

 

Le Maire central avait rendu publique à la veille de ce meeting une déclaration dans laquelle il avait menacé de choisir son camp si le président du parti Abdou Labo ne règle pas le litige qui l’oppose au coordonnateur régional de CDS. Le maire central souhaite que le parti recours au système de zonage comme clé de répartition des sièges à l’issue de ces élections législatives. C’est que refuse, selon nos sources, le coordonnateur Amadou  Roufaï.


C’est là une des raisons qui a fait capoter le meeting de ce dimanche 7 février 2016. La mobilisation n’était pas au rendez-vous à zinder. Seuls quelques militants de CDS ont effectué le déplacement du lieu de meeting. A vrai dire le grand CDS que les zindérois ont l’habitude voir en période électorale n’est pas avec Abdou Labo.

 

L’immense majorité des militants CDS ont rallié le camp de Mahamane Ousmane qui se présente aux élections présidentielles sous la bannière d’un autre parti politique dénommé MNRD Hankuri, une formation politique méconnue du grand public qui parraine la candidature de l’ancien président de la République, Mahamane Ousmane.


C’est la preuve que Mahamane Ousmane est encore l’homme de la situation à Zinder. Celui-ci a déjà donné par le passé la preuve que l’électorat de Zinder est indissociable de sa personne. Même le PNDS Tarayya dont le candidat, Issoufou Mahamadou, a cru un moment avoir les coudées franches pour contrôler cet électorat, a fini par déchanter.

 

Avant l’ouverture de la campagne électorale, le chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou, a mis à profit son séjour à Zinder à l’occasion de l’inauguration des nouvelles installations d’approvisionnement de la population en eau potable, pour animer des séries de meetings et mesurer son poids politique au niveau de cette région. Son parti et lui se sont vite rendus compte qu’ils sont très loin de leur objectif. Malgré tout son sacerdoce, le Président de la République n’a toujours pas réussi à enlever Mahamane Ousmane des cœurs des zindérois. C’est aussi valable pour Abdou Labo qui quitte Zinder avec un grand sentiment de déception et d’humiliation.    
S. LAMINE