mercredi, 21 février 2018
French Arabic English

Delta-Cargo-and-Air-France-banner.png

conseil mnstr 1

Plusieurs ministres des partis alliés ne savent plus à quel saint se vouer depuis l’annonce par les communicants du régime d’un «méchant remaniement» du gouvernement dans les tous prochains jours.

Si d’aventure la taille du gouvernement devait être réduite d’au-moins un tiers, ainsi qu’on l’a ressassé çà et là, il est évident que les quotas des partis alliés devraient baisser. Beaucoup de ministres des partis alliés pourraient ne pas être reconduits au sein de la nouvelle équipe, fanfaronne un proche du principal parti au pouvoir, le PNDS-Tarraya.

Dans la perspective de rentrer dans les bonnes grâces du boss, certains membres de l’actuel gouvernement courent dans tous les sens pour concocter un «bilan», pendant que d’autres s’improvisent en vrais «bokas» ou «guérisseurs» des maux qui guettent la jeunesse nigérienne en faisant des grosses communications en conseil des ministres. Trop tard, s’en moquent un proche du pouvoir qui est apparemment dans le secret de ce qui se trame en lien avec la mise en place du prochain gouvernement.

Les critères de «bonne moralité» importent très peu dans le choix des nouveaux membres du gouvernement qui est en train d’être opéré. Il y en a bien plus, apprend-on dans les coulisses.

Au-delà du fait qu’un tel gouvernement en gestation ne sera plus celui de «large ouverture» ou même de «compromis», comme c’est le cas avec l’actuelle équipe qui compte une quarantaine de postes ministériels dans le souci de contenter les partis alliés, le nouveau sera essentiellement composé des hommes du Président, un critère très pris au sérieux au regard des défis qui attendent le Magistrat suprême du pays.

Qu’on soit issu du parti allié dûment représenté au parlement ou même proche du présidium du PNDS-Tarraya, n’est pas suffisant. Pour espérer figurer dans la nouvelle équipe, il faut avoir la confiance du cercle restreint des «messieurs intègres» du régime, parmi lesquels on cite un certain Souleymane Kané et un Issoufou Katambé, deux grands messieurs qui tirent leur légitimité de par leur désintérêt pour l’argent. Au-delà d’être des éminences grises les plus considérées du Président Issoufou, ils sont pleinement associés dans la gestion de tous les dossiers sensibles de l’Etat.

C’est sur eux semble-t-il que le Chef de l’Etat compte le plus pour mener à bien la mission qu’il n’a pas pu accomplir depuis sept ans à savoir : la traque des dignitaires du régime trempées dans des gros scandales d’Etat.

Une tâche pas du tout facile serait-on de dire, quand on sait que certains scandales auraient même ramifications qui mènent jusqu’au cercle des «intouchables». Allez savoir !

Tout de même, certains observateurs se disent très optimistes et citent à l’appui de leur croyance le cas du DG de la CAIMA et de certains douaniers et transitaires jetés en prison, relativement à des scandales de corruption et de détournement des biens publics.

L’on saura plus sur cette volonté du chef de l’Etat et de ses lieutenants dans la traque des délinquants du pays, après la mise en place d’un nouveau gouvernement.

Ajouter un Commentaire

Articles recents

Publier le 06/02/2018, 23:25
niger-la-societe-civile-apporte-son-soutien-aux-journalistes-dans-leur-combat-pour-la-defense-de-leur-metier-et-de-leurs-entreprises Le collectif des organisations de la société civile nigérienne a apporté, à travers une déclaration rendue...Lire plus...
Publier le 04/02/2018, 14:08
niger-plusieurs-medias-et-journalistes-independants-denoncent-des-nouvelles-tentatives-pour-etouffer-la-liberte-de-la-presse Réunis, expressément ce dimanche 04 février 2018, à Niamey pour se prononcer sur la situation désastreuse et fragile...Lire plus...
Publier le 22/01/2018, 19:36
niger-ces-armees-etrangeres-qui-ne-servent-a-rien Encore cette semaine des écrits acerbes, pour dénoncer l’invasion progressive du vaste territoire nigérien par des...Lire plus...
Publier le 20/01/2018, 19:26
niger-plusieurs-ministres-dans-l-expectative-depuis-l-annonce-d-un-mechant-remaniement-du-gouvernement Plusieurs ministres des partis alliés ne savent plus à quel saint se vouer depuis l’annonce par les communicants du régime...Lire plus...
Publier le 16/01/2018, 19:40
niger-vers-un-bras-de-fer-entre-agents-de-la-nouvelle-cimenterie-du-niger-et-le-patronatDes grosses inquiétudes menacent la survie de la Nouvelle Cimenterie du Niger, Diamond SA de Malbaza, a appris Niger Dépêches ce lundi...Lire plus...

Connexion

Abonnez vous à la newsletter